*

Écoles à l'examen

Diffusion :
Jeudi vers 0 h 30
Rediffusion :
Aucune rediffusion
Durée :
60 minutes

Du 22 juin au 10 septembre

Décrochage »

La lutte contre le décrochage scolaire est un des dossiers les plus importants du ministère de l’Éducation. Depuis la maternelle jusqu’à la fin du secondaire, de nombreuses mesures sont prises pour faire en sorte que les écoliers trouvent leur voie.

Dyslexie »

Quand lire et écrire ne va pas de soi, la technologie peut venir à la rescousse. Pour les enfants qui souffrent de dyslexie, avoir un ordinateur en classe peut faire une énorme différence.

Défavorisation

Les enfants issus de milieux défavorisés sont plus à risque d’avoir des parcours scolaires difficiles.

Défavorisation n’est pas nécessairement synonyme de pauvreté matérielle. Selon Madeleine Piché, directrice de l’école Notre-Dame-du-Canada dans le quartier Vanier, à Québec, la défavorisation est avant tout sociale. « L'image du papa sur sa galerie avec sa bière, ou de l'enfant mal habillé, ce n'est pas ça. Conséquences des conditions socio-économiques de leur famille, certains des enfants de milieux défavorisés ont été moins stimulés en lecture, présentent des retards dans leur développement moteur et des carences dans leurs habiletés sociales. Ces enfants peuvent vivre des difficultés dès leur entrée à l'école. C'est là que la défavorisation interfère sur la réussite des élèves. »

Les enfants issus de milieux défavorisés sont plus à risque d’avoir des parcours scolaires difficiles. Au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, on dit que le revenu et la scolarité des parents auraient une incidence sur le développement cognitif des enfants. Certains jeunes issus de ces milieux n’ont aucun problème à trouver leur place à l’école, alors que pour d’autres, le chemin est plus ardu. « Dans une école comme la nôtre, 80 % des élèves fonctionnent bien, 15 % des élèves ont des mesures ciblées et 5 % ont des besoins de rééducation, c’est-à-dire des mesures beaucoup plus fortes. Ce sont des élèves avec de grandes difficultés », explique Madeleine Piché.

Les écoles en milieux défavorisés obtiennent un financement supplémentaire du MELS, relatif à leur indice de défavorisation. Pour avoir droit à ces subventions, une école doit obtenir, sur une échelle de 1 à 10, une cote entre 8 et 10. Le financement supplémentaire permet d’offrir plus de services professionnels (psychologues, orthopédagogues, orthophonistes, etc.) et donne la chance aux jeunes en difficulté d’atteindre le même niveau que le groupe.

Matière à réflexion

L’implantation de la maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé ne fait pas l’unanimité.

Le Milieu éducatif La Source est un organisme de soutien éducatif communautaire. Il a pour mission de contribuer à l’épanouissement scolaire et social des jeunes en milieu défavorisé, dans le quartier St-Henri à Montréal.

Diplômes

Le Ministère remet annuellement quelque 75 000 diplômes en formation générale au secondaire.

Les études secondaires peuvent mener à plusieurs diplômes. Les élèves qui complètent leur formation générale, au secteur régulier, reçoivent un diplôme d’études secondaires, le DES.

Pour l’obtenir, il faut satisfaire aux exigences suivantes 

- Obtention de 54 crédits en 4e et 5e secondaire (dont au moins 20 crédits en 5e secondaire) :

- Il faut avoir réussi les cours suivants :


  • langue d’enseignement de 5e secondaire;

  • langue seconde de 5e secondaire;

  • mathématique de 4e secondaire;

  • histoire et éducation à la citoyenneté de 4e secondaire;

  • arts de 4e secondaire;

  • éducation physique et à la santé OU éthique et culture religieuse de 5e secondaire;

  • science et technologie OU applications technologiques de 4e secondaire.

Le Ministère remet annuellement quelque 75 000 diplômes en formation générale au secondaire.

Les différents diplômes offerts en formation professionnelle selon le degré de spécialisation sont :


  • le certificat de formation à un métier semi-spécialisé (CFMS), qui permet à l'élève de poursuivre sa formation générale tout en se préparant à l'exercice d'un métier semi-spécialisé;

  • l’attestation d’études professionnelles (AEP), un programme court conçu pour répondre à des besoins précis des entreprises;

  • le diplôme d’études professionnelles (DEP), un programme de formation qui prépare à un emploi précis tout en offrant une formation générale;

  • l’attestation de spécialisation professionnelle (ASP), un programme destiné à ceux qui possèdent déjà un DEP et qui veulent acquérir de plus grandes compétences.

Plus de 40 000 diplômes sont remis chaque année en formation professionnelle.

Matière à réflexion

Consultez cette affiche sur le système scolaire québécois et les différents diplômes qu’on y décerne.

Doubler

Le redoublement est permis une fois au primaire et une fois au secondaire.

Le redoublement consiste à faire recommencer une année à un élève qui éprouve des difficultés importantes. Il relève d'une décision administrative à la suite d’une recommandation de l’enseignant, généralement prise en concertation avec les parents. Il revient aux écoles d'adopter les modalités d'évaluation et les règles de passage et de redoublement.

Les avis sont partagés sur l’efficacité de cette mesure. D’un côté, un grand nombre d’études concluent que le redoublement a, dans les faits, un effet négatif sur la progression de l’élève (certains l’associent même au décrochage scolaire), mais de l’autre, professeurs et parents sont convaincus de la nécessité de faire doubler certains élèves pour favoriser l’acquisition de notions mal comprises, leur éviter de vivre des échecs répétés et leur permettre d’acquérir plus de maturité.

Entre les années 2000 et 2008, la réforme de l'éducation avait presque complètement éliminé l'option du redoublement. Mais sous la pression des groupes de parents et d’enseignants, le redoublement a été réhabilité. Il est maintenant permis une fois au primaire et une fois au secondaire. À ce niveau, ce sont les matières principales (français, anglais et mathématiques) qui sont évaluées pour établir la capacité de l’enfant à passer au niveau supérieur. Un talent particulier en musique ou en éducation physique n’aura, malheureusement, pas d’influence sur la décision !

Matière à réflexion

Un court résumé d’une étude sur les effets du redoublement scolaire.

Pour connaître la position de l’Association canadienne en éducation sur le redoublement, consultez cette page Web.

CMF-FMC