*

Écoles à l'examen

Diffusion :
Jeudi vers 0 h 30
Rediffusion :
Aucune rediffusion
Durée :
60 minutes

Du 22 juin au 10 septembre

11 septembre 2013

L'école hôpital

L’école Victor-Doré accueille des enfants lourdement handicapés pour qui l’intégration à une école normale est impensable. Dans une des classes de maternelle, Maryse Chalifoux-Presseault, enseignante en adaptation scolaire fraîchement diplômée, met tout en œuvre pour favoriser l’épanouissement des six enfants qui lui ont été confiés. À quelques jours de la fin du mois de juin, c’est avec le cœur gros qu’elle laisse partir ses tout premiers élèves pour les vacances d’été.

Dans la classe de maternelle de l’enseignante en adaptation scolaire Maryse Chalifoux-Presseault, l’année scolaire est sur le point de se terminer. Ici, tout rappelle que l’on se trouve dans une école qui n’a rien en commun avec les autres : le bal des fauteuils roulants, les enfants qui portent des casques protecteurs, le débit particulier de chacun d’entre eux, une classe qui ne compte que six élèves. Bienvenue dans l’univers de l’école Victor-Doré qui accueille des enfants lourdement handicapés qui ont parfois aussi, comme dans le cas de la classe de Maryse, une déficience intellectuelle.

À quelques jours de la fin du mois de juin, Anthony, Souhail et les autres élèves de Maryse se préparent pour les vacances d’été. Pour la plupart d’entre eux, cette année en maternelle était la première expérience à l’extérieur de la maison, avec ce que ça comporte d’acclimatation à toutes sortes de nouvelles réalités : le transport scolaire ( certains élèves voyagent une heure et demie matin et soir ), la vie dans un groupe, un début d’autonomie hors du cocon de la maison. Pour d’autres, c’est une seconde année passée au préscolaire. Et pour deux d’entre eux, c’est la dernière année à ce niveau, alors qu’ils se préparent à passer en première année, une grosse étape pour des élèves qui, malgré les neuf années qu’ils passeront à Victor-Doré, ne réussiront peut-être pas à compléter leur primaire.

Maryse et son complice, le préposé Oumar, responsable de l’hygiène et de l’alimentation des enfants, ont passé les neuf derniers mois à stimuler, guider, entourer leurs six élèves. Cette expérience à Victor-Doré était une première pour eux aussi. Ils commencent tous les deux dans l’enseignement et, comme c’est bien souvent le lot des débutants, ils effectuaient un remplacement. Ils ne savent ni l’un ni l’autre ce qui les attend en septembre prochain. Pour toute la classe, cette fin d’année scolaire est un moment fébrile fait du plaisir des derniers jours ensemble, de l’excitation du spectacle de fin d’année, mais aussi de l’inquiétude liée à l’avenir.

Voir plus

Maryse Chalifoux-Presseault

Enseignante en adaptation scolaire

Colorée, créative, pétillante et visiblement animée du fameux feu sacré, Maryse Chalifoux-Presseault dit être « tombée en amour avec la déficience intellectuelle » ! Titulaire d’un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire tout récent, Maryse réalise pleinement les limites auxquelles font face ses élèves, mais est déterminée à leur faire gagner de l’autonomie et à leur permettre de communiquer, à leur façon. Forte de son expérience de travail dans le milieu du théâtre, elle veut travailler différemment. À la fin de son premier contrat d’un an, elle ressent un sérieux pincement au cœur à l’idée de quitter ses élèves.

École Victor-Doré

Montréal

Située en plein cœur de l’île de Montréal, à l’ombre de l’autoroute Métropolitaine, l’école Victor-Doré est destinée aux élèves qui ont des handicaps physiques sévères pour qui l’intégration à une école normale est presque impossible. On y accueille 175 enfants de niveau préscolaire et primaire. Certains élèves reçoivent une formation régulière, mais ceux qui ont une déficience intellectuelle en plus de leur handicap physique suivent un parcours différent, adapté à leur réalité.

Dans cette école à la limite du monde scolaire et du monde médical, on offre une panoplie de services complémentaires pour combler les besoins grandissants des élèves : orthophonistes, psychologues, physiothérapeutes, infirmiers, préposés, nutritionnistes, etc.

Une des rares écoles à offrir des services aussi étendus dans la province, Victor-Doré accueille des enfants de partout dans la grande région de Montréal.

CMF-FMC