*

Écoles à l'examen

Diffusion :
Jeudi vers 0 h 30
Rediffusion :
Aucune rediffusion
Durée :
60 minutes

Du 22 juin au 10 septembre

23 octobre 2013

L'école des nouveaux arrivants

Le tiers des enfants qui fréquentent l’école des Quatre-Vents, à Sherbrooke, sont des nouveaux arrivants. Pour faciliter leur intégration au réseau scolaire, l’école a créé des classes d’accueil, chargées de les préparer au secteur régulier. Ces élèves, souvent réfugiés, y apprennent le français nécessaire à la poursuite de leurs apprentissages et une base académique générale, mais ils y font surtout connaissance avec l’école, la culture et les codes sociaux québécois.

Dans le quartier le plus multiethnique de Sherbrooke, Mont-Bellevue, Sandra Hallé est titulaire d’une classe de 18 élèves âgés de 8 à 12 ans fraîchement arrivés dans la province. Cette classe d’accueil est un endroit où les élèves immigrants doivent non seulement apprendre à parler et à écrire le français, mais surtout à s’intégrer dans leur société d’accueil. La majorité d’entre eux sont ici depuis à peine quelques semaines ou quelques mois. La classe de Sandra est leur premier contact avec l’école québécoise, voire même avec la culture occidentale.
Ce qui unit et distingue les élèves de Sandra : l’envie palpable d’apprendre. Sandra dispose de 20 mois pour mener ses jeunes élèves vers une classe régulière. Les défis sont grands puisqu’à quelques exceptions près, aucun des enfants de sa classe ne parle le français en arrivant. L’apprentissage de la langue est donc un objectif primordial. Mais l’intégration n’est pas facile : l’harmonisation entre la culture maternelle et la culture de la société d’accueil et l’apprentissage des nouveaux codes sociaux sont des défis de tous les jours.
Ici, les expériences sont multiples, les références culturelles variées. Plus de la moitié des jeunes sont réfugiés et une bonne partie d’entre eux sont nés dans des camps. Pour enseigner dans un tel contexte, il faut accepter d'aller plus lentement, différemment. Tout est mis en œuvre pour permettre à ces jeunes élèves abîmés par la guerre ou la persécution d’atterrir en paix et d’entamer sereinement leur vie dans le système scolaire du Québec.

Voir plus

Sandra Hallé

Enseignante en classe d’accueil

Sandra Hallé est bachelière en adaptation scolaire et possède une maitrise en sciences de l’éducation. Après avoir travaillé pendant 12 ans auprès d’une clientèle avec déficience intellectuelle, elle a commencé son travail auprès des nouveaux arrivants. Depuis quatre ans, elle est titulaire d’une des deux classes d’accueil de l’école primaire des Quatre-Vents. Dans sa classe : des jeunes de 9 à 12 ans provenant de la Colombie, du Congo, du Népal et d’ailleurs.

Sandra, qui a beaucoup voyagé avant de fonder une famille, voyage maintenant dans sa classe, à travers ses élèves. Confrontée à des histoires de vie parfois tragiques, elle est très sensible aux bouleversements que vivent ses petits protégés et leur famille. Douce, chaleureuse, discrète, elle est à l’écoute de ses élèves et s'adapte à leurs besoins.

École des Quatre-Vents

Sherbrooke

L’école des Quatre-Vents est une école primaire située dans l’arrondissement Mont-Bellevue, le quartier qui accueille le plus d’immigrants à Sherbrooke. La petite école est divisée en deux pavillons; celui de la rue Union accueille les élèves de la maternelle 4 ans, de la maternelle 5 ans et deux classes d’accueil. La première reçoit les élèves de 6 à 8 ans et la deuxième, celle de Sandra, les élèves de 9 à 12 ans.

L’école de quartier est importante dans l’intégration des nouveaux arrivants. Elle favorise le développement d’un sentiment d’appartenance à leur nouveau milieu et facilite leur intégration sociale, dans la mesure où ils peuvent, en sortant de l’école, retrouver des camarades de classe et faire différentes activités.

CMF-FMC